Imprimer cette page

Phase 3 : Vers de nouveaux indicateurs

 

Sur la base des nombreuses contributions collectées par l'équipe projet, il s'est agit de construire des indicateurs qui "parlent" aux ligériens, qui permettent de mesurer les richesses du territoire et de veiller collectivement sur elles, qui puissent servir de boussole pour construire les Pays de la Loire de demain.

 

Les différentes étapes franchies :

- Validation du choix des thèmes de richesses (voir le compte rendu du 16 septembre 2011),

- Analyse des indicateurs existants pour savoir s'ils font référence à ces richesses,

- Puis trois options :

g Prise en compte d'un indicateur existant dès lors qu'il est satisfaisant (il parle de la richesse, il est lisible par le plus grand nombre),

g Modification des indicateurs s’il est possible de les ajuster pour qu'ils soient plus pertinents au regard des objectifs de notre démarche,

g Création de nouveaux indicateurs.

 

De l'identification des richesses… aux politiques et outils de suivi

 

Nous disposons déjà de nombreux outils de mesure, majoritairement quantitatifs, et sensés représenter notre réalité :

  • les indicateurs classiques de la croissance économique (PIB), du revenu, de l’état social (inégalités de revenu, taux de conflits…), de la formation (taux de poursuite d’étude, de non qualifiés…), environnemental (qualité de l’eau, occupation de l’espace…), gouvernance (participation des femmes…),

  • des indicateurs synthétiques plus orientés vers le concept de développement durable, qui essaient de fournir une représentation globale de ces différents aspects, comme l’indicateur de développement humain (IDH), l’empreinte écologique et de nombreux indicateurs « alternatifs »,

  • des enquêtes européennes plus qualitatives sur les relations sociales (combien de fois voyez-vous des amis chaque semaine ?, par exemple) ou l’usage du temps (combien de temps passez-vous aux tâches ménagères ?…) qu’il nous faut collecter au niveau régional.

Nous disposons donc d’une expression par la parole d’une part, d’indicateurs d’autre part. Dès lors trois options sont possibles qui peuvent être articulées entre elles :

Les prochaines rencontres permettront à chacun de continuer à participer au projet.