Imprimer cette page

Théâtre le Quai

Vendredi 20 mai 2011, à Angers

Débat organisé au Théâtre le Quai d'Angers, pour ses salariés.

 

Profil des participants:

8 personnes, entre 25 et 45 ans, salariés dont un homme et 7 femmes.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

Esprit communautaire (montée individualisme)

Esprit d'appartenance au territoire (manque de proximité)

Echanges

Savoir-faire et emplois d'entreprises qui ont fermé

Traditions, cultures locales traditionnelles (loisirs, ...) (déconnexion de nos racines)

Transmission de ces traditions/cultures/savoir-faire

Connaissances artisanales et savoir-faire traditionnels bâtiment, agriculture, alimentation, vêtement

Liens avec le fleuve, exploitation du fleuve, vie fluviale (biodiversité)

Temps : contraints, on ne profite pas assez des propositions (paradoxe)

Accès à la communication pas le même pour tous : écart se creuse car avant tout le monde avait accès aux mêmes choses (échange oral). Du coup lien avec accès au savoir peut être fait.

Diversité culturelle due à concentration des moyens sur grosses structures

Espaces de vie, espaces agricoles, espaces naturels

Décloisonnement : moins de circulation (espaces naturels, cultivables) (cf haies)

Patrimoine industriel

Commerces de proximité en milieu rural et urbain, et baisse de qualité des produits

Energie, mobilité, télécoms disponible mais cette facilité d’accès dispense de la connaissance (on ne sait pas d'où ça vient, comment ça marche)

Qualité de la prise en charge secteur hospitalier, éducation (effectifs dans les classes, fermeture écoles), aide sociale à l'enfance (surpopulation dans certains accueils d’urgence)

Retraite à 60 ans!

Confiance spontanée (cloisonnement, donc défiance)

Respect des points de vue

Liaisons ferroviaires

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons et que nous n’avions pas hier en Pays de la Loire ?

Nouvelles technologies

Meilleure couverture des réseaux, positif pour les entreprises et individuels

Dynamisme étudiant, jeunesse plus présente grâce à attractivité du territoire (qualité et rayonnement enseignement supérieur, situation stratégique)

Meilleure espérance de vie (infrastructures hospitalières cf Papin, universitaires)

Nouveaux équipements, activités de loisirs (festivals)

Conscience environnementale

Loire à vélo

Plus ouvert sur le monde (écoles à rayonnement, jumelages, démocratisation des transports aériens)

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons préservées ?

Loire

Patrimoine : végétal, naturel, gastronomique, bâti, biodiversité des espèces (moutons Ouessant)

Terroir : vignoble, châteaux

Attractivité touristique (développée pour préserver patrimoine)

Evénements grand public qui font l'identité du territoire (24H du Mans, Accroche-cœurs…)

Dynamisme économique (tissu PME, petites industries), préservation du savoir-faire

Equilibre de la situation géographique, avec proximité de grandes villes

 

  • Qu’est-ce qui compte le plus ?

Mixité sociale, professionnelle, culturelle

Ouverture, accueil aux autres

Echanges  entre les gens

Transmission des savoirs (arbre de compétences à l'échelle d'un quartier, lien intergénérationnel)

Equilibre des départements qui constituent le territoire (rééquilibre nécessaire : dynamisme culturel, etc...) => réinvestir chaque territoire (par le Conseil régional)

Qualité de vie : eau, air, nourriture, qualité de l'environnement

Entraide, lien social, solidarité

Service public de qualité : éducation, santé, aide à la personne, culture, couverture de transports,

Soutenir l'économie pour soutenir l'emploi, et de qualité (débat sur relativiser l'importance de la valeur travail : remettre le travail à sa place, c'est une activité => soutenir l'activité pour tous)

Liberté d'expression

 

  • Qu’est-ce qui serait le plus grave de perdre ?

Création artistique renouvelée, dynamisme culturel (grave de perdre car indicateur de bien-être et de santé économique + peut être un outil)

Perte des libertés : agir, penser, vivre, travailler, s'exprimer, se déplacer, voter, avoir accès à l'info et la culture (rejoint la notion de défiance, le fait qu'on ne puisse plus s'installer où on souhaite)

Langue française

Hospitalité

Tissu associatif

Diversité des espèces

Liaison transports publics villes/campagnes

Sentiment de respiration, de fluidité, lié au fleuve et aux aménagements

 

  • Quelles richesses voulons-nous transmettre aux générations émergentes et futures ?

Ouverture aux autres

Acceptation de la différence

Eveil aux sens

Respect de l'environnement

Humanité (regarder la personne qui dort dehors et qui n'est pas reconnue par la société, qui est comme un animal)

Règles de vivre ensemble (respect, entraide, écoute, prise en compte de la différence de l'autre)

Patrimoines (histoires, culturels, naturels, immatériels, mémoires de vie - génération de la guerre qui va s'éteindre)

Savoir-faire artisanal, architectural, culinaire