Imprimer cette page

Pour quelles contributions ?

Voici ce qui est attendu des rencontres-débats :


Fond

Des phrases, des expressions ou des thématiques-clés qui permettent d’illustrer «ce qui compte le plus» pour les personnes ayant participé à votre rencontre-débat ; une manière d’exprimer leur conception de ce qui fait richesses.

 

 

Forme

1. Un compte-rendu des débats le plus exhaustif possible

selon les recommandations suivantes :

Le compte rendu retrace le fond des échanges en respectant les expressions des participants. Ne pas tenter de faire une synthèse.

Les propos ne sont pas nominatifs. En revanche, le rapporteur indique le nombre de participants et la liste des personnes présentes.

Toutes les propositions sont rendues, y compris les propositions contradictoires. Si nécessaire, le rapporteur indique si elles sont portées collectivement ou si elles émanent de participants isolés.

Pour faciliter le traitement des données à l’aide d’un logiciel de reconnaissance de mots, la structure du texte devra être la suivante :

Une à six lignes par idée ou par thème, séparées par des sauts de lignes de manière à identifier des unités de sens.

Pas de limite de longueur si ce format est respecté ; 15 000 signes maximum dans le cas contraire.

 

2. La liste des principales richesses évoquées dans le débat

Elle permettra de valoriser les apports de la rencontre-débat sur le site internet grand public.

 

3. La liste des contributeurs

Faire passer une liste lors du débat, pour récupérer le nom et l’adresse mail de tous ceux qui auront accepté que leur nom soit cité sur le site internet grand public et/ou de recevoir la newsletter du projet « NOUVEAUX INDICATEURS EN PAYS DE LA LOIRE ».

 

Le document ainsi conçu sera remis à l’équipe projet au moyen d’un fichier texte (format .doc) à envoyer par mail à l’adresse suivante :

contact@boiteaoutils-richessespdl.fr





Recommandations complémentaires

Si c’est possible, prévoir en complément du compte-rendu un enregistrement des débats vous permettant de réaliser la une transcription in extenso, des échanges De tels apports permettraient de valoriser au mieux le contenu des échanges qui auront eu lieu.

Les groupes qui le souhaiteront pourront faire écho de leur contribution auprès de la presse, par exemple dans le cadre du courrier des lecteurs des journaux régionaux, de façon à alimenter les échanges au sein du territoire.