Imprimer cette page

IDH: Indicateur de développement humain

L’Indicateur de Développement Humain (IDH) mesure trois dimensions de la vie des populations :

- l’espérance de vie à la naissance (l’enjeu étant que tous puissent vivre longtemps et en bonne santé),

- l’accès à la connaissance, via l’alphabétisation des adultes et la scolarisation des enfants,

- l’accès à un niveau de vie décent1 (… et l’on retrouve le PIB, calculé ici par personne).

L’IDH est parlant pour comparer les pays au niveau mondial, mais mieux adapté pour les pays en développement que pour les pays dits développés. Un IDH2 a donc été imaginé en introduisant des variantes : l’espérance de vie différenciant hommes et femmes, le pourcentage d’adultes diplômés, le revenu fiscal médian par personne au sein d’une famille.

 

 

 

 

Les Pays de la Loire au regard de l’Indicateur de Développement Humain 2

L’IDH2 des Pays de la Loire est égal à la moyenne française. La région se situe au 10e rang (la région avec l’IDH2 le plus élevé étant l’Ile de France ; le Nord-Pas de Calais arrivant en queue de peloton). Cette situation résulte d’un indice plus élevé que la moyenne pour la santé (6e rang pour l’espérance de vie), et plus bas pour le niveau de vie et la formation supérieure (12e rang).

Les résultats concernant le niveau de vie sont cohérents avec les données sur le PIB (des emplois nombreux mais de premier niveau de qualification), et illustrent côté formation la tradition d’apprentissage régionale (orientation d’un plus grand nombre de jeunes vers les niveaux CAP et BEP) en lien avec l’emploi du territoire.

 

1 Décent = "conforme aux exigences minimales". Cette notion retenue par les institutions internationales diffère en fonction des réalités des pays ; les exigences minimales en termes de revenus n'étant, par exemple, pas les mêmes dans les pays industrialisés que dans les pays en développement.