Imprimer cette page

Phase 4: proposition et validation des indicateurs

De la parole citoyenne aux indicateurs

Comment transformer les richesses en indicateurs ?

A partir des débats et des contributions, 16 thèmes de richesses ont finalement été priorisés par les participants à la réunion régionale de septembre 2011 pour servir de base à la recherche de nouveaux indicateurs. Un large travail a alors été mené tout au long de l’année 2012 afin de recenser les indicateurs existants et en rechercher des inédits.

Au final, les richesses et leurs indicateurs ont été appréhendés à partir de 3 grandes axes :

  • la qualité des conditions de vie

  • la qualité des relations humaines

  • l’autonomie et l’engagement des ligériens

 

Quels résultats ?

Pour chacune des richesses, la réflexion a conduit d’une part, à définir un ou plusieurs indicateurs existants, facilement disponibles et comparables, d’autre part à imaginer un ou plusieurs indicateurs inédits, généralement qualitatifs pour lesquels la remontée de données devra être organisée.

Par exemple, pour ce qui concerne l’environnement et la nature, un indice de « production de déchets par personne et par type d’émetteur » a été retenu à compléter par un indice inédit, à savoir « la part du temps libre des ligériens consacré à la nature ».

 

Ces indicateurs, présentés et validés le 15 juin 2013, doivent traduire le mieux possible le contenu des 16 richesses retenues.

Par exemple, le thème de "autonomie" et "liberté" est associé à la question du seuil de pauvreté, les débatteurs de 2011 ayant clairement considéré que l’autonomie financière était l’une des conditions importantes de l’exercice de la liberté.

Les indicateurs de richesses feront ensuite l’objet d’un suivi dans le temps afin de mesurer les évolutions. L’objectif : voir croître certains indicateurs (ex : la part des jeunes de moins de 30 ans en situation professionnelle ayant le sentiment d'avoir choisi leur orientation), et d’autres baisser, voire disparaître ce qui signifiera que la situation est désormais satisfaisante (ex : le nombre d’enfants ou d’adolescents en risque de danger).

Pour prendre connaissance des 27 indicateurs proposés le 15 juin: cliquez ici