Imprimer cette page

EDF Pays de la Loire

Mardi 7 juin 2011, à Nantes,

Débat organisé par EDF Pays de la Loire dans ses locaux.

 

Profil des participants:

8 salariés d'EDF, ERDF et RTE, âgés entre 22 et 55 ans.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

Les matières premières

Le temps pour qui manque de plus en plus

La perte de temps dans les transports, car le logement est cher en centre-ville qui est le bassin d’emploi.

La perte d’espace libre, car de plus en plus d’espace aménagé

La perte de valeurs humaines, comme sur le marché du travail avec le développement du stress

L’accès à l’emploi de plus en plus difficile, notamment pour les jeunes

La perte de pouvoir d’achat par rapport à la génération précédente pour les besoins vitaux.

La perte d’insouciance que l’on avait dans les années 50

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons et que nous n’avions pas hier en Pays de la Loire ?

Il est plus facile de se déplacer en voiture, en transport commun (en train, en avion, bus & tram), ce qui nous rapproche de lieux, de personnes éloignées et nous donne des accès que nos parents avaient beaucoup moins (vacances, WE, visites culturelles, réunion de famille,…)

Plus d’ouverture au Monde, plus accès à la culture

Plus facile d’être en lien avec des personnes éloignées, avec les NTIC (tel. Internet, SKYPE,…)

Nous avons accès à beaucoup plus d’informations

Plus de communication et moins de sujets tabous dans la société, dans les familles,  (sexualité,…)

Plus conscience des enjeux de la nature, de la biodiversité

Plus de solidarité organisée : ONG, assoc., Electriciens sans frontières,…

Plus de place du père en famille vis-à-vis des enfants

Plus d’égalité Homme/femme

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons préservées ?

Le patrimoine est préservé, malgré le développement, en France :

patrimoine historique du bâti

patrimoine naturel : Loire, Océan, parcs

patrimoine culinaire

la qualité de l’air

Le lien social : ex :« les Dervallières, c’est mieux que les Tarterets !»

La dynamique associative est très forte dans l’Ouest

 

  • Qu’est-ce qui compte le plus ?

La préservation du patrimoine naturel

La préservation des emplois sur notre territoire, pour pouvoir y vivre, y avoir une activité

La préservation du lien social

Garder une qualité de vie de notre région

 

  • Qu’est-ce qui serait le plus grave de perdre ?

La perte de l’espace du à l’étalement urbain

La perte du lien social et de la convivialité : c’est différent du Sud de la France

Le patrimoine :

patrimoine historique du bâti

patrimoine naturel : Loire, Océan, parcs

patrimoine culinaire

La santé

La PAIX, la liberté d’expression et d’information

 

  • Quelles richesses voulons-nous transmettre aux générations émergentes et futures ?

L’espoir dans l’avenir

Capacité à s’indigner, à se révolter et à agir

Donner  envie aux jeunes de s’investir, et de vivre dans notre région

 

Les grands thèmes de richesses qui ressortent des débats (pour aujourd’hui, pour demain) :

Le patrimoine dans toutes ces composantes

La qualité de vie (travail, transport, environnement,…)

Les valeurs universelles :paix liberté, association, égalité

Un constat : vie plus difficile pour les générations actuelles et futures  que pour les précédentes