Imprimer cette page

CMR44 Boussay

Vendredi 4 février 2011, à Boussay (44),

Débat organisé par une équipe de l'association départementale ChrétiensMondeRural 44,


Profil des participants:

10 personnes, retraitées.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

Les usines de chaussures, meubles, vêtements – le plein emploi, tout le monde avait sa place

Doubles actifs : la ferme et l’usine – travail de proximité, sans beaucoup de formation – artisans commerçants

Le syndicalisme, très forte solidarité dans le monde paysan

La médecine de proximité

  • Quelles sont les richesses que nous avons et que nous n’avions pas hier en Pays de la Loire ?

Beaucoup d’associations

La santé avec plus de prévention, des services aux personnes, des services sociaux

Le dynamisme de notre région : accueillante, jeune

Le développement du tourisme, le désenclavement (autoroutes, TGV)

Les hautes technologies, les bateaux de plaisance

  • Quelles sont les richesses que nous avons préservées ?

Le tissu associatif

Les fêtes de village, de quartier

Le covoiturage

De nombreux pôles éducatifs

  • Qu’est-ce qui compte le plus ?

Vivre sa vie en conformité avec les idéaux que l’on défend : défendre les plus faibles, l’aide aux plus démunis

Accueillir les étrangers et les remettre en confiance

Ne pas avoir peur de dénoncer les injustices

La solidarité, le souci des autres, le partage , la justice

Faciliter l’insertion des jeunes dans le monde du travail

Que chaque personne puisse trouver sa vraie place dans un monde moins agressif

  • Qu’est-ce qui serait le plus grave de perdre ?

La relation de proximité et le vivre ensemble

L’amour et l’amitié qui irriguent toute vie

L’harmonie avec la nature et la création notamment avec les êtres vivants

  • Quelles richesses voulons-nous transmettre aux générations émergentes et futures ?

Le sens de la responsabilité, de l’initiative, de la création , de l’innovation

L’amour dans la vérité, l’honnêteté, la transparence

Le respect de la vie et de la dignité humaine

L’ouverture à soi, à l’autre, au dieu de Jésus Christ pour les chrétiens

le respect de la création et de l’environnement et le souci de ne pas rompre son harmonie

le souci de vivre des solidarités de proximité

La confiance en l’homme en ses capacités pour créer le meilleur, en son humilité pour reconnaître ses limites

Savoir demander l’aide des autres et faire appel à l’esprit d’amour qui irrigue le monde

Un regard de bienveillance et de tendresse sur nos frères humains – la non-violence, le sens du pardon

La richesse de la vie d’équipe qui permet un meilleur discernement

Le partage du travail et des revenus, mais aussi  la création de nouvelles activités.