Imprimer cette page

Chu de NANTES-PIMESP

Mardi 22 février 2011 à Nantes,

Débat organisé au CHU de Nantes-Hôpital St jacques, au pôle d’information médicale et de santé publique.

 

Profil des participants:

12 personnes : des praticiens hospitaliers (2), internes ou doctorante de santé publique (6), ingénieur (2), statisticienne et assistante projet.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

Commerces de proximité

Vie artisanale

Agriculture raisonnée

Activité maritime importante

Emplois ouvriers

Industrie textile et de la chaussure développées

Traditions culinaires

Perte de temps dans les bouchons, dans les transports

Perte de paysages naturels sur le littoral dans certains endroits

 

Pas de sentiment de perte remplacement par de nouvelles activités ou produits, ce n’est pas un problème

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons et que nous n’avions pas hier en Pays de la Loire ?

Développement de la ville de Nantes

Activités culturelles développées (ex Folle Journée, éléphant, château etc.) avec des publics divers (différence constatée par rapport à RENNES)

Ville de Nantes très active et très attractive.

Melting pot ouverture de la région

Tourisme et aménagement associés

Réseaux routier/ferroviaire et aérien développés

Accès facilité à la capitale via les TGV

Développement de nouvelles énergies

Changement de type de travail plus de services et de bureau (tertiaire)

Prise en charge du coût des transports en commun par l’employeur (mais c’est aussi national)

Proposition du bicloo, d’un système de location de véhicule marguerite

Efficacité de la CPAM comparée à d’autres régions ( ex PARIS)

Remarque :

Difficultés pour les participants de parler des pays de la Loire, expression plus centrée sur la l’agglomération et parfois même seulement sur NANTES.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons préservées ?

Qualité de vie, espaces verts, taille humaine

Patrimoine culturel/vignoble

Traditions culinaires produits naturels et simples

Nombreuses associations mais pas toujours visibles quand on arrive d’une autre région

 

  • Qu’est-ce qui compte le plus ?

Préserver la qualité de vie

Préserver la diversité culturelle

Préserver le littoral et les espaces naturels,

Préserver l’offre des parcs

Préserver l’accès à des produits alimentaires en direct, pas trop d’emballages

La cohésion sociale

Concilier habitat en milieu rural et emploi à Nantes

Faire tout à pied c’est très agréable en habitant au cœur de la ville

Pouvoir accéder au logement ou à la propriété en ville (Nantes ville très chère)

 

  • Qu’est-ce qui serait le plus grave de perdre ?

Les transports en commun, l’accès à des lieux éloignés

Le sentiment de sécurité que l’on peut ressentir

L’emploi

L’accès au logement

L’accès à un établissement public de santé en ville

 

  • Quelles richesses voulons-nous transmettre aux générations émergentes et futures ?

Accueil de la ville /convivialité/Centre ville de Nantes

Patrimoine naturel et culturel et aspect du littoral

Possibilité de pouvoir rester en Pays de la Loire

Protection sociale

Histoire des pays de la Loire et des caractéristiques des principales villes et territoires (ex rillettes du Mans, Circuit des 24heures)

 

Les grands thèmes de richesses qui ressortent des débats (pour aujourd’hui, pour demain) :

Patrimoine naturel et culturel et aspect du littoral

Ouverture de la ville /convivialité/centre ville de Nantes

Qualité de vie, espaces verts, taille humaine

Traditions culinaires produits naturels et simples

Nombreuses associations et activités

L’offre de transports en commun ou alternatifs et les services publics

L’attractivité  de la ville de Nantes et l’emploi