Imprimer cette page

Alternatives citoyennes et fraternelles 49

Samedi 7 mai 2011, à Mûrs Erigné (49),

Débat organisé par l'association Alternatives citoyennes et fraternelles,

Profil des participants:

12 personnes entre 52 et 72 ans. Des retrairés et des actifs.

 

  • Quelles sont les richesses que nous avions, et que nous n’avons plus aujourd’hui en Pays de la Loire ?

Qualité de l'eau de l'air, des sols, de l'environnement en générales

Terres cultivables, de haies et de zones de biodiversité, (notamment zone du futur aéroport de Notre Dame des landes s'il est réalisé),

liens sociaux  / au travail – dureté du management qui entraîne un repli sur soi

Associations militantes, baisse ou suppression des subventions

Mixité sociale par la carte scolaire

Services de proximité, services publics, commerces, poste, médecins « vocation »

chemin ruraux pour les déplacements « utiles » d'un village à l'autre,

petites lignes SNCF de  proximité (ex Angers, Segré)

savoirs faire artisanaux (textiles......)

Reconnaissance du droit à la  différence ai profit des impératifs

qualité de vie, humour, prendre le temps

« on a perdu le BON SENS, l'idéal »

régression des libertés individuelles (fichages à tous les niveaux, cartes, tél...)

  • Quelles sont les richesses que nous avons et que nous n’avions pas hier en Pays de la Loire ?

Mixité culturelle et sociale (migrants....)

moyens de communication internet, tél

Accès à une information diversifiée

augmentation du covoiturage, crée du lien

restauration patrimoine

chemin de randonnées

prise de conscience de l'environnement, sensibilisation

Développement des énergies renouvelables : solaire, éolienne, hydraulique, biomasse

Traitement et valorisation des déchets

Voyages équitables (découverte)

sécurité routière

 

  • Quelles sont les richesses que nous avons préservées ?

Information et regard critique

Discernement

Capacité de s'indigner, de critiquer et de « râler »

Réseau associatif (malgré tout ce qui est fait pour le détruire)

Loire sauvage

Patrimoine culturel et historique

 

  • Qu’est-ce qui compte le plus ?

Solidarité, partage des richesses

Droit de l'Homme

Humanisme, échanges sociaux

Les acquis sociaux

Convivialité

Démocratie

Perspectives de vie pour les enfants

Accompagnement des personnes âgées dépendantes

Planète en bonne santé, préserver le vivant en bonne santé

Respect des autres et de soi, de chacun, des différences ,

Chacun à sa place reconnu par et dans la société, dignité

Liberté individuelle, penser, circuler,

libre arbitre

« garder le sens » de la vie, du travail au sens large,

Services publics de proximité et de qualité

Avoir la possibilité de l'épanouissement de tous

Valeurs autres que l'économique, permettre la créativité

Échanges intergénérationnels et interculturels

 

  • Qu’est-ce qui serait le plus grave de perdre ?

Le sens de la Vie

La mémoire de notre histoire sociale

Le lien social et la convivialité

L'humour

La liberté de penser,

L'espoir , le droit au rêve

La capacité de dire non et de « désobéir »

La liberté de circulation et de réunions

Les droits de l'homme et du vivant

Les devoirs des hommes les uns par rapport aux autres

Les services publics

L'acceptation et le respects des différences

L'intégrité des élus

L'accès à l'éducation et à la pensée

La mixité sociale, les échanges par l'enseignement et un service civique

Les échanges culturels scolaires qui permettent l'apprentissage de la différence, la mixité (subvention régionale pour les lycées pour l'accès à tous pour ces voyages)

 

  • Quelles richesses voulons-nous transmettre aux générations émergentes et futures ?

La capacité d'indignation

L'espoir

La tolérance, l'intégrité, l'authenticité

La Dignité

La joie de vivre et l'humour

La solidarité et la convivialité

Le goût du beau et du bien

PRENDRE LE TEMPS

La laïcité

La persévérance,

Le respect de la différences

La culture de la Paix

 

Remarques :

Un des participants est septique sur la démarche, et fait remarquer que les questions sont trop  vagues et permettent toujours à celui qui l'analyse d'en faire ce qu'il souhaite

 

Les grands thèmes de richesses qui ressortent des débats (pour aujourd’hui, pour demain) :

Tout ce qui touche au respect de l'humain et plus généralement au vivant dans sa diversité