Imprimer cette page

Quelques principes fondamentaux...

 

- Le débat public au cœur de la démarche (chercher des indicateurs de richesse et de développement durable, c'est co-construire un projet de société)

- L'imagination et l'innovation : le projet repose sur le principe que les indicateurs dont nous avons besoin en Pays de la Loire n'existent a priori pas encore (Ceux dont nous disposons actuellement nous conduisent pour la plupart à regarder dans le rétroviseur. Ils n'ont pas fait l'objet d'un réel débat démocratique à l'heure de leur conception et de leur mise en œuvre. Les indicateurs alternatifs constituent une réelle avancée pour analyser le développement, mais ne suffiront pas pour piloter un projet régional de développement humain durable)

- La bienveillance comme règle centrale des débats publics et de l'ensemble des travaux (pas d'autocensure, mais une critique = une suggestion)

- L'apprentissage collectif comme règle du jeu pour dessiner ensemble le projet et les outils de pilotage

- La transparence concernant l'avancée (et les difficultés éventuelles) du processus, et la réalisation des productions (à rendre largement disponibles au fur et à mesure de leur capitalisation)

- Un processus au-moins aussi important que le résultat (il faut du temps pour une mobilisation et une appropriation collectives), car la pertinence et la viabilité dudit résultat dépendent fondamentalement du processus mis en œuvre

- Une démarche évolutive (y compris méthodologiquement), c'est-à-dire en capacité de prendre en compte des découvertes inattendues, de s'adapter à des demandes spécifiques des acteurs régionaux, ...

- Une interaction entre des approches politiques, techniques, culturelles, scientifiques, … grâce à la pluridisciplinarité des parties prenantes

- Un nouveau rapport à l'expertise : il induit la reconnaissance de l'expertise des savoirs (académiques) et de l'expertise du vécu, ce qui suppose la mise en valeur des capabilités1 dont chacun est intrinsèquement pourvues. Il permet, via le principe "une personne = une voix", de créer une véritable dynamique d'intelligence collective

- Une production intellectuelle partagée et valorisée par tous : les productions réalisées appartiendront à tous ceux qui auront contribué au chantier, et pourront donc être utilisées et diffusées librement.


Savoir "oser la page blanche" sera un véritable enjeu pour construire les nouveaux indicateurs de richesse en Pays de la Loire. Pourtant, pour éclairer l'horizon et ne pas faire table rase du passé et des expériences en cours à travers d'autres sites sans avoir pris collectivement conscience de leurs limites (sur le fond ou au niveau local), nous proposerons de réaliser le chemin suivant.

 

 

"C'est ce que nous pensons déjà savoir, qui nous empêche le plus souvent d'apprendre."

Claude BERNARD

1 La notion de "capabilité" a été définie par Armatya SEN dans son ouvrage "Repenser l’Inégalité". Elle fait référence aux diverses combinaisons (états, environnement, situations et actions) à partir desquelles une personne construit des savoirs et des compétences, et à partir desquelles elle se dote de nouvelles possibilités de choix de vie et d'intervention dans la vie sociale et dans la Cité.