Des débats, des richesses,

des nouveaux indicateurs de richesses

en Pays de la Loire...

et maintenant?

 ------------------------------------------------------------------

Ce site internet est désormais un site "mémoire" de la démarche entreprise en 2010 en Pays de la Loire pour la construction de nouveaux indicateurs de richesse. Vous trouverez ici l'ensemble du processus, des toutes premières étapes jusqu'à la publication des indicateurs.

 ------------------------------------------------------------------

Les travaux richesses "Pays de la Loire" engagés fin 2010 avec le défi démocratique et technique de la mise en oeuvre et le suivi collectifs des 27  indicateurs de richesses (existants ou inédits) identifiés grâce aux verbatims des débats de terrain. En effet, la Région des Pays de la Loire a délibéré le 8 novembre 2013 en faveur de la prise en compte des "richesses" comme un nouvel outil d'analyse des politiques publiques. Mais cette décision ne suffit pas pour qu'ils deviennent de vrais outils de gouvernance su l'ensemble du territoire.
Les faire vivre sur le territoire, cela signifie :
- les faire connaître et permettre  leur appropriation par le  plus grand nombre (comprendre leur origine et ce qu'ils illustrent, ...)
- mobiliser les acteurs du territoire régional pour que chaque organisation, chaque groupe ou individu volontaire puisse s'en saisir et contribuer, à son niveau, à la bonne évolution des dits-indicateurs (les indicateurs de prospérité doivent augmenter, les indicateurs d'alerte doivent décroître)
- collecter les données pour les indicateurs existants, inventer le contenu des indicateurs inédits ou l'évolution de ceux qui ne semblent pas satisfaisants
- organiser le suivi collectif et le rendu-compte mutuel sur l'usage des indicateurs et leur évolution.


A la publication de ces indicateurs, plusieurs collectifs ou institutions se sont mis au travail pour organiser la remontée des données disponibles ou pour travailler sans attendre à l'évolution des indicateurs dits "paliers" (ce terme signifie que leur contenu est provisoire car il ne traduit pas de façon suffisamment satisfaisante le contenu des verbatims).

Par exemple, plusieurs acteurs (Conseils de développement, réseaux agricoles, associations, PME, organismes publics, ...) se sont mis au travail pour analyser :


1) en quoi leur activité et leur fonctionnement viennent résonner avec les "richesses Pays de la Loire"
2) si des indicateurs a priori éloignés de leurs principales fonctions sont néanmoins des thèmes de préocupations à prendre en compte et comment contribuer à faire en sorte qu'ils évoluent dans le bon sens dans les Pays de la Loire


Le groupe de recherche-action "nouveaux indicateurs de richesses, enjeu démocratique et territoires" était coordonné par Hélène COMBE de la FUENTE MARTINEZ, Philippe Piau et Celina WHITAKER au sein de la Chaire partenariale développement humain durable et territoires qui offrait  un espace de suivi et de partage autour de ce chantier. Pour en savoir plus : contact [a] boiteaoutils-richessespdl.fr

 

Pour prendre connaissance des 27 indicateurs proposés le 15 juin: cliquez ici
ou téléchargez le document de synthèse des propositions: cliquez ici

 


 

La mobilisation en quelques chiffres :

 

 

 

 

L’équipe projet était composée de :
Charlotte Cottineau, Guillaume JULIEN et Thierry LE PESANT pour le Conseil régional des Pays de la Loire ; Hélène COMBE Célina Whitaker et Philippe PIAU pour l’Observatoire de la décision publique et la chaire partenariale "Développement humain et territoires" .

Pendant toute la phase de débats publics, de synthèse et de construction des indicateurs l'équipe projet comptait également Bernard LEMOULT pour l'Ecole des Mines de Nantes et Arnaud DU CREST pour l'ORES (Observatoire Régional Économique et Social) des Pays de la Loire.

 

 

"Le développement durable vise l'harmonie entre les humains et l'harmonie entre les humains et la nature."

Commission mondiale du développement durable, 1988

 

 

Un projet mis en œuvre en partenariat entre: